Actualite

  • Sortie de la vidéo "Challenger Tribute" sur You Tube (juin 2010)
  • Nouveau site internet (Aout 2010)
  • Bruno Misonne sur France 24 (Octobre 2010)

 


Bruno Misonne sur France 24

 


Artiste qui compose “Outside the Box” à Bierges

Bruno Misonne – Biographie

Aviation Music

“Thinking outside the box” signifie, en anglais américain, penser différemment, de façon non conventionnelle ou selon une perspective nouvelle (réf Wikipedia). Bruno Misonne prend cette expression au pied de la lettre. Parce que non seulement il pense de cette façon. Il compose également la musique de cette façon !

C’est ainsi que Bruno aime sortir des sentiers battus et il n’a pas tardé à inventer un tout nouveau genre qu’il appelle Musique d’Aviation. Ses arrangements sont le mieux décrits comme étant un amalgame avant-gardiste de musique classique, électronique et instrumentale. Le critique musical, Serge Kozlovsky, a décrit la musique de Bruno comme « Une bouffée d’air frais lors d’un voyage vers des terres inconnues ». D’autres l’ont appelé le compositeur belge le plus innovateur.

En effet, Bruno Misonne emmène ses auditeurs en voyage. Toutefois, son expédition musicale débute en Belgique, à Bierges, un village pittoresque à proximité de la ville de Wavre. Son oreille musicale trouve probablement ses origines dans une immersion de musique classique qui l’a accompagné dès son plus jeune âge : « Mes parents écoutaient de la musique classique partout … Dans la voiture, dans le salon, dans la cuisine, et impossible d’y échapper ! ». Il est fort probable que cette exposition à la musique classique ainsi que son talent inné soient à l’origine de sa carrière, et cela en termes de compositions, arrangements et production.

Best music innovation 2006Bruno est autodidacte car il n’aime pas étudier sous contrainte, et il reste bien à l’écart de tout ce qui lui fait penser à l’école. Il a passé des décennies à acquérir de nouvelles connaissances en théorie et composition musicale moyennant de nombreuses sources. Il a lu des livres tel que Study of Orchestration écrit par Samuel Adler et il a scrupuleusement examiné les œuvres musicales de ses idoles ; Ces oeuvres incluent les compositeurs de musique de film Hans Zimmer et James Dooley, ainsi que le compositeur de jeux vidéo Nobuo Uematsu. Bruno explique que la suite pour piano «Tableaux d’une exposition » du compositeur Modest Mussorgsky a également eu une grande influence sur son parcours musical.

Probablement ce qui a le plus inspiré Bruno Misonne en tant que compositeur est sa passion pour l’aviation. C’est durant ses entraînements comme apprenti pilote qu’il a réalisé que les sons d’avions pourraient être utilisés comme des instruments, en mélangeant des bruits aéronautiques à une instrumentation traditionnelle. Le produit fini a été intitulé « Aviation Music », un CD qui a vu le jour en 2007. Il contient douze morceaux de musique dans une compilation qui vole aussi haut que les mélodies. Bruno a « pris de l’altitude » avec le succès de « Aviation Music » qui a été commenté dans le show télévisé « Living in Style », à la RFI (Radio France Internationale) ainsi qu’à la chaîne de télévision numérique France24.

Bruno Misonne a continué à repousser les limites en voyant plus loin que les avions. Il s’est dit que la nouvelle frontière pour ses compositions serait l’espace. En 2009, il a commencé à expérimenter avec des sons de fusées. Il avait désormais une nouvelle mission musicale : Commémorer le désastre de la navette spatiale Challenger. En 2010, Bruno s’est lancé sur une nouvelle orbite de créativité avec la parution de «Challenger tribute », afin de rendre hommage à l’équipage qui a péri lors de ce terrible accident. Il s’est focalisé sur la vie des sept membres et les a commémorés à travers cette œuvre musicale émotionnelle ainsi qu’une vidéo.


Interview Radio-France International

L’évolution musicale de Bruno Misonne continue à se développer alors qu’il commence à composer de la musique de film. Il s’est toujours intéressé à la musique du septième art. Qu’il s’agisse d’un film comme Top Gun, ou The aviator, il est très attentif à la synchronisation des images avec la musique. Il peut regarder des scènes encore et encore, en arrêtant le film dans certaines parties afin d’y regarder de plus près. Bruno dit : « J’écoute de la musique de film sur DVD ou sur CD en étant très concentré car ça m’aide à trouver de l’inspiration quand j’en ai le plus besoin ! ».

Un exemple de l’inspiration de Bruno s’est produit en 2009 à Wickhambreaux en Angleterre. Il a passé une semaine dans un « cottage » près d’une église datant du 14ième siècle. C’est là, alors qu’il se promenait dans le cimetière, qu’il a entendu le chant d’un merle. Il a trouvé troublants et fascinants, les sons mélodieux de cet oiseau, car il a remarqué que ce chant était constitué d’une courte mélodie, dont les notes étaient exactes, contrairement aux fréquences aléatoires des chants d’oiseaux que l’on entend habituellement.

Cet appel de merle a intrigué Bruno. Il a pris son enregistreur mp3 afin d’enregistrer un échantillon. En 2010, en se servant de cette inspiration, il s’est mis à composer la musique mélodieuse « Wickhambreaux ». Avec comme thème principal de la musique de film, et pour l’introduction il a utilisé le chant solitaire du merle. Et à partir de là, la musique s’est développée vers une orchestration complexe. Avec les cors et les cordes, « Whickhambreaux » crée un paysage sonore surréaliste dans un morceau de musique de film orchestral.

Pour Bruno Misonne, les secrets musicaux sont cachés dans des films, des avions, des fusées et même des cimetières ! Sa créativité ne connaît pas de limites. D’où proviendra sa prochaine inspiration ? Ce qui est certain, c’est qu’il pensera toujours « différemment », « de façon non conventionnelle », « Outside the box » !

 


Musique de film

Bruno Misonne compose également des bandes sonores pour des films / des projets télévisés / des centrales téléphoniques (musique d'attente)

Contact pour plus d'info